MENU

Vase moqueur

402
0

dylan

Un jour, un ingénieur concepteur de vases, qui connaît la ville comme sa poche, va dans la boutique d’une jeune fleuriste, qui s’appelle Muriel. Il sonne, rentre et puis lui demande : 

– Quel type de vase aimezvous ?
– J’aime les vases fantastiques, répond-elle.
– Ça tombe bien, j’en ai en stock : des vases qui parlent, des vases qui dansent ou des vases qui arrosent les plantes en dansant la danse de la pluie ? Lequel préférez-vous ?
– Le vase qui parle.

En rentrant à la maison, Muriel le montre à son mari, qui fait semblant d’aimer ses vases depuis des années. Leur maison est remplie de vases. Elle pose ce vase sur une étagère, et fait tomber un tableau, qui est le dernier souvenir que lui a offert sa mère. Son mari est mécontent, il lui dit : « Jen ai mare de tous ces vases. Tu as fait tomber le dernier souvenir de ta mère pour un vase, si tu ne les retire pas avant octobre, je divorce. Je pars maintenant, et je reviens en octobre. Vends tout cela, nous avons besoin d’argent. Le lendemain matin, en se réveillant, elle entend quelqu’un parler. Heureuse, elle pense que son mari est rentré. Mais en fait, c’était son vase. Il disait : « Ces fleurs son fanées jusquà la racine, mais où  achète-t-elle ses fleurs ? Au marché aux puces ou quoi ? Je ne mérite pas cela ! » Elle trouva la force de lui répondre. « Non, je prends les fleurs dans ma boutique. Mais celles-ci sont très fragiles. » Comprenant que c’était à lui qu’elle parlait, le vase lui dit : Je vous ai entendu hier, vous vous disputiez parce que ton mari na jamais aimé les vases. Tu as un mois pour tous les retirer. Fais-moi confiance, vends les tous mais garde moi. »

Muriel écouta son vase. Lorsque son mari est revenu, comme promis, en octobre, leur maison était plus belle que toutes les maisons du quartier. Il ne restait que le vase parlant,  contenant un magnifique bouquet, et le souvenir de la mère de Muriel sur l’étagère. Le mari de Muriel fut tellement surpris qu’il sévanouit. Muriel lui renversa alors un verre deau sur le visage, et il se réveilla en sursaut. Il lui dit, jai fait un rêve, il y avait un vase qui parle… Elle le rassure d’un baiser, il se tourne et il crie tellement fort que tout le quartier l’entend. Heureux il remet son alliance et ils finirent leur vie ensemble, pas à 2 mais à 3 !